PARTAGER
4
sur 5

Excellente simulation d’espionnage, résolument tournée vers l’action, que ce Syphon filter 2 ! Si, comme moi, vous vous êtes régalé avec le premier épisode de ce jeu d’aventure auxquels se mêlent de furieux et intenses combats, c’est avec un plaisir et un bonheur certain que vous entrerez une nouvelle fois dans la peau de Gabriel Logan. Quant aux autres, méfiez-vous car le virus s’attrape facilement… Digne suite du premier épisode des aventures de Gabe, Syphon filter 2 vous plonge à nouveau dans une histoire riche en rebondissements sur fond de secrets militaires et d’intérêts politiques. Plus d’une vingtaine de missions attendent les plus aguerris à toutes les techniques de combat et de discrétion car SF 2 n’est pas seulement un massacre au fusil à pompe mais bien un titre complet et stratégique dans lequel il faut souvent passer inaperçu pour atteindre les objectifs.

Grande nouveauté : les concepteurs ont ajouté un second premier rôle. Du coup, il est désormais possible d’incarner Lian Xing sur huit niveaux (souvenez-vous que Lian était en contact radio permanent avec Gabriel dans le premier épisode et finissait par se faire capturer pour mieux se faire délivrer). De plus, un mode deux joueurs fait son apparition, ce qui nous donne l’occasion d’affronter des humains dans une vingtaine d’arènes pour des combats sans pitié. Un arsenal impressionnant de près de 25 armes meurtrières (couteau, 45 mm, fusil à pompe, M-16, lance-flammes, fusil sniper, grenades, arbalète…), plus quelques accessoires indispensables à tout agent spécial qui se respecte (silencieux, jumelles, explosifs, vision infrarouge…) sont nécessaires pour anéantir les pelotons de commandos et les hordes de mercenaires surentraînés lancés à la poursuite des deux héros. L’intelligence artificielle a été améliorée et il n’est pas rare de voir les ennemis réagir en fonction des actions du joueur. Les personnages (Gabriel et Lian donc) peuvent marcher, courir, s’accroupir, rouler, sauter, grimper, tirer, lancer. Par ailleurs, il existe plusieurs façons de cibler les ennemis par l’intermédiaire d’options soit manuelles, soit automatiques comme dans le premier opus. Les graphismes ne sont pas ce que l’on fait de mieux en matière de jeux vidéo mais l’ambiance, les missions et le gameplay sans faille suffisent à immerger rapidement et totalement les joueurs dans cette histoire rocambolesque rythmée par de nombreuses cinématiques de synthèse. Notons que ces dernières sont tournées comme des scènes de long métrage et permettent une meilleure compréhension du scénario. Enfin, quelques effets spéciaux viennent rehausser la réalisation et, de fait, augmenter l’intensité des situations.
Syphon Filter 2 est sans conteste un excellent titre qu’il faut conseiller à tous les fans du genre pas trop effrayés par les virus.