PARTAGER
3
sur 5

Quatre-vingt années se sont écoulées depuis que l’habitant de la voûte du premier opus a sauvé les restes de l’humanité. Vous êtes son descendant et votre mission consiste à dénicher le GECK (Garden of Eden creation kit), ustensile agricole dont dépend une nouvelle fois la survie de vos concitoyens. Une mission qui passe une nouvelle fois par la visite de la légendaire voûte 13…
En revanche, moins d’une année s’est écoulée entre la sortie de Fallout premier et celle de cette seconde mouture. Un peu court, n’est-il pas ? D’ailleurs, pas de mystère, le résultat s’en ressent…

A commencer par les graphismes et le système de jeu, résolument semblables. Tout, du maniement du personnage jusqu’aux combats, en passant par le système de dialogues et la gestion des équipements, confine à l’identique. Quoi de neuf ? De nouveaux ennemis comme ces lézards dont on n’a pas fini de ramasser les restes, davantage de mutants et de droïdes nettement plus robustes. Le sexe est de la partie : le joueur peut par exemple épouser une femme et jouer son maquereau. Un moyen comme un autre de se faire de l’argent, bien moins rentable cela dit que de dépouiller discrètement quelques bonnes et riches âmes… on retrouve également l’attirail rétro-techno déjà en vigueur dans Fallout, si ce n’est qu’ici, il est dorénavant possible de bricoler ses propres armes pour mixer les genres : un viseur laser posé sur un bon vieux Springler ne pose aucun problème ! Les personnages que l’on enrôle en cours de partie sont plus utiles car vraiment contrôlables, on les équipe comme bon nous semble. Enfin de véritables gardes du corps ! Sachez pour finir qu’aucune limite de temps ne vient perturber le bon déroulement de votre mission. Appréciable puisque l’on a dorénavant la possibilité de s’attarder sur les quêtes parallèles, plus nombreuses encore.

Reste qu’en additionnant toutes ces nouveautés qui ne sont en réalité que des améliorations, on ne fait pas une suite. Alors bien sûr, Fallout a tout de même révolutionné, il y a peu, le RPG micro et la réalisation d’un add-on suffirait à contenter les fans. Réjouissez-vous, c’est précisément ce que les concepteurs viennent de nous pondre ! Sans aucun doute, c’est toujours aussi prenant, mais attention, c’est plein tarif…