PARTAGER
5
sur 5

The Deep, c’est la rencontre de deux producteurs français de house : DJ Deep et Julien Jabre. Le premier est déjà connu des adeptes de house et plus spécialement de deep house. Son comparse a été plus discret jusqu’ici car un peu plus jeune. Avant de travailler ensemble, les deux producteurs ont suivi le chemin classique du DJ. Ils ont effectivement débuté par des collaborations avec les radios spécialisées (Nova, FG), puis ont commencé à produire leurs propres maxis. DJ Deep, longtemps compagnon de route de Laurent Garnier, a eu l’occasion de sortir un EP avec Ludovic Navarre aka Saint Germain sous le nom de Deep Contest, puis sous le nom de Funk Force Project avec Olivier Portal de Playin’ For The City. On le retrouvera également sur des sorties Guidance Recordings ou encore sur What’s Up-Mix it, les compilations du bar parisien Le What’s Up. Au début des années 90, Julien Jabre travaille avec DJ Grégory avec qui il sort le morceau Faithful sous le nom de Fantom sur la compilation Sourcelab 2.

Eté 96, les deux DJ sont présentés l’un à l’autre par DJ Grégory. Ainsi, une série de maxis sort sur le label Basenotic Records dont certains sont d’ores et déjà inscrits dans le marbre de la house de grande classe. On pense à l’incontournable Love your brother. Que c’est agréable d’avoir ce titre sur un « vrai » disque et non plus vaguement sur une compil d’une des radios citées ci-dessus. L’album nous met l’eau à la bouche avec le sublimissime Dom dom jum (sax mix). Ce titre est en quelque sorte la preuve irréfutable qu’on peut allier house, classe, saxophone et tout simplement beauté à la limite de l’indécence. Ce morceau est une montée tout en douceur effectué par Fred Melosax. On retrouve la version originale à la fin de Basenotic tracks. Tous les titres existaient en vinyle, excepté deux inédits : Track machine produit par Deep et Marbles produit par Julien Jabre.

The Deep est probablement la combinaison de producteurs de house la plus prometteuse sur la place de Paris. Une vraie identité, une classe folle et une réelle pureté sonore, voilà les premiers qualificatifs qui viennent à l’esprit lorsqu’on écoute Basenotic tracks. Les deux DJ ne sont qu’au début d’une immense carrière. On devrait d’ailleurs retrouver Julien Jabre prochainement pour une production solo. Prenez ce disque et faites le écouter à des oreilles vierges, ou pratiquement, de tout son house et observez les réactions. Elles sont unanimes ! The Deep, pour que votre CDthèque ait de la classe !