PARTAGER
2
sur 5

Curieuse idée que de sortir une compilation de dix DJ compositeurs (puisque maintenant, c’est comme ça) français ou officiant en France dont les noms sont pour la plupart -sauf pour les initiés des nuits parisiennes- des découvertes. D’autant plus curieux que c’est une Major, Sony en l’occurence, qui se charge de l’affaire. Puis on se dit que le succès incroyable et spontané de Daft Punk a fait germer quelques idées dans les têtes des directeurs artistiques. Il faut donc écouter. Cette collection de morceaux est ouvertement axée vers l’idée du « dancefloor ». Les beats sont donc archi-présents, mais nets et précis, pas d’entourloupe, on est bien la pour danser avant tout. D’un autre côté, la french quality s’exprime ici à plein, et plutôt que d’utiliser la puissance de feu hardcore comme ont pu le faire à une époque Allemands ou Hollandais, on essair ici de glisser un minimum d’esprit ou d’humanité -appelez ça comme vous voulez- autour des rythmiques martiales. Ca donne quelques réussites, Club War Orchestra ou Playin’ 4 The City (assez transe), Dj Black & Ryls (discoïsant), mais malheureusement l’écueil des lourdeurs, redites et déjà vu n’est pas évité pour d’autres : Implusion, Sven Love & Catalan Fc, TokTone…Dommage, car la scène house française pourrait mieux profiter de ses potentialités et du fait que le vent la pousse en ce moment vers les rives du succès international. Il faut foncer, mais éviter les faux pas et les bousculades au départ…