PARTAGER
4
sur 5

Du célèbre titre du film de Pierre Carles sur Pierre Bourdieu, La Sociologie est un sport de combat, on pourrait juger la paraphrase usée. Sauf que quand il s’agit d’évoquer ce troisième Pierre : Jourde, il est difficile d’imaginer plus pertinent. Éric Naulleau, qui signe la préface, commence d’ailleurs par là : « Que la littérature soit un sport de combat, nul ne l’illustre mieux que Pierre Jourde ». Et de rappeler la tentative de lynchage que l’auteur a dû subir en raison d’un livre, Pays perdu (épisode qu’il a médité dans La Première Pierre), l’agression d’une partie de la critique littéraire parisienne ulcérée par La Littérature sans estomac ou l’irruption, chez lui, d’une voisine, un couteau à la main… Sans compter que notre écrivain fait fuir Christine Angot, rend hystérique Josyane Savigneau, exaspère François Bégaudeau… Comment ne pas le trouver éminemment sympathique ?

D’un autre côté, la chronologie qui ouvre ce recueil d’articles présente un écrivain instinctivement réfractaire, qui s’est toujours donné les moyens de servir son goût d’en découdre, que ce soit par la pratique du kick boxing, la boxe française, la savate-défense, le Krav Maga… Et puis évidemment par les idées, le style, la fougue, comme le montre le contenu de ce livre qui contient une quarantaine d’entretiens (dont deux à Chro), au cours desquels Jourde boxe dans des catégories diverses : la création, la critique, la modernité, le social, l’enseignement, le statut de l’écrivain, son œuvre propre, tous sujets liés les uns aux autres et dont le traitement témoigne d’une approche de la littérature à la fois probe, intransigeante et totale. Expert pour épuiser les baudruches, drôle, teigneux, corrosif, l’auteur de Festins secrets prend tout à bras le corps et sait cogner fort là où ça compte. Si ce recueil ne comporte, bien sûr, vis-à-vis des romans ou des essais souvent cardinaux, qu’une dimension périphérique, il n’en est pas moins riche et réjouissant, d’autant que Jourde est particulièrement à l’aise dans l’exercice de l’entretien ou du débat qui suscite ses excellents réflexes pugilistiques. Puissant et roboratif.

N.B. On lira aussi, du même Jourde, son récent abécédaire, Géographie intérieure (Grasset).