PARTAGER
4
sur 5

(Albin Michel, 250 F, 304 p.)

Il est toujours pathétique de revenir, la nostalgie aidant, sur les vestiges d’un Empire. Ces anglais qui ont traversé le siècle, une cravache dans une main, un pistolet dans l’autre, sont à l’origine des looks les plus improbables jamais inventés. Ils portèrent avec autant d’aisance le sureau et le short colonial que la chemise flower power et les boots à semelles compensées. C’est à un voyage au travers des mœurs d’un pays conquérant où se mêlent conservatismes et modernisme que nous convie, non sans une tendre ironie sur ces personnages, Brian Moynahan.