PARTAGER
2
sur 5

D’emblée, prenez ça : avec Ultim@te race pro, Kalisto ne fait pas du tout dans l’original ! Une course de voiture de plus ? A peu près oui…
D’ailleurs, je ne vais pas m’attarder sur son cas pour vous signaler que mis à part un graphisme somptueux (UR pro est optimisé pour les cartes 3DFX, Direct 3D et Power VR) et le mode Arena en réseau, rien de neuf sur l’asphalte !
Le mode Arena donc, de quoi s’agit-il ? Outre le fait de pouvoir s’affronter en réseau sur l’un des neuf circuits du jeu, le mode multijoueurs prévoit une rencontre en arène, façon Destruction derby. Tremplins et obstacles en tous genres en prime. Sûr que l’internaute appréciera…
Pour le reste, UR pro est à classer dans la famille des Screamer rally et autres Daytona USA. Comprenez qu’il pâtit immanquablement de l’inconvénient majeur inhérent à l’espèce -et à l’arcade pur en général, soit une durée de vie fort limitée.
Le fait que les bolides soient tous quasi identiques, que les tonneaux n’égratignent pas le moins du monde la carrosserie et que les différents circuits ne brillent pas par leur variété, n’arrange en rien le problème.

Enfin, le jeu souffre également d’une prise en main assez complexe (ou subtile peut-être ?) des véhicules, particulièrement difficiles à maîtriser ! Or, pour espérer finir une course en tête sur UR Pro, les dérapages contrôlés sont de mises et ce n’est pas une mince affaire que de les réussir…