PARTAGER
5
sur 5

Alors que les gamers ne se sont pas encore totalement lassés de Total Annihilation, Cavedog contre-attaque. Par expérience, nous savons tous qu’il est de bon ton de grandement se méfier des add-ons. Rarement innovants, plutôt destinés à relancer le produit originel tombé dans l’oubli, le add-on prend bien souvent des allures de gadget marketeux. Or, voici le premier d’une longue série pour TA. Et l’occasion d’oublier cette bafouille introductive, car pour le coup celui-ci est immanquable.
Quatre mille ans déjà que l’impitoyable bataille Arm/Core a pris fin. La galaxie tout entière est reconstruite. Tout va bien, alors quel est le problème ? Des rumeurs font état de la survie d’un commander du Core qui s’acharne à dénicher l’artefact d’une nouvelle technologie alien pour le moins prometteuse dans le genre « j’te pulvérise les atomes » ! Évidemment, l’utilisation de cette dernière suffirait à supprimer la race ennemie toute entière, voire la galaxie paraît-il…

Une fois les premières batailles entièrement maritimes -quelque peu rébarbatives, soyons francs- achevées, TA Contre-attaque dévoile tous ses charmes : Soixante-quinze nouvelles unités (hovercrafts, mouilleurs, Maverick et, perle du kbotisme, le Krogoth…) et six nouveaux mondes, en ville ou dans les marécages. Au total, vingt-cinq missions, plus une surprise pour les plus grands stratèges… Et cinquante maps étudiées pour les parties en réseau. Comment peut-il en être autrement, vu l’engouement des communautés online…
Au rang des nouveautés également, la possibilité de construire des bases sous l’eau et de profiter des nouvelles unités amphibiennes. Terrible pour surprendre l’ennemi !
La prise en compte des obstacles (3D oblige !) et l’intelligence artificielle assez développée (tout ce que n’offre pas Starcraft…) sont sans aucun doute à l’origine du succès de TA. Avec un nombre incroyable de nouvelles unités à déployer dans ce changement de décor, l’add-on redonne un second souffle au jeu. Sachant que vous n’êtes pas prêts d’arriver à vos fins, car les concepteurs ont mis cette fois-ci la barre très très haute.

Le site officiel, pour récupérer de nouvelles unités.