PARTAGER
4
sur 5

Remporter une course en catégorie GT ne semble décidément pas une mince affaire. D’autant que l’éditeur Electronic Arts complique les règles de la compétition en ajoutant des critères très sélectifs. Dorénavant, il vous faudra donc être un aussi bon pilote qu’un habile gestionnaire de portefeuille. Pardon ? Un portefeuille ? Assurément. A moins que vous ne préféreriez rester en catégorie amateurs… Après tout, avant de foncer tête baissée dans des investissements pour le moins ruineux, un petit détour par le mode de jeu « course rapide » ne devrait pas vous être inutile. Vous y apprendrez, dans un premier temps, à maîtriser une BMW M3 ou une Porsche 911. Et c’est peu de le dire ! Au menu : accélérations, freinages, dérapages -plus ou moins- contrôlés… chaque virage est un nouvel obstacle à surmonter ! L’arrière ne cesse de chasser et les tête-à-queue sont fréquents. Un vrai plaisir de réapprendre à conduire… Sports Car GT gère l’ensemble des collisions. En d’autres termes, si vous abîmez un déflecteur, un pneu ou écaillez la peinture de la carrosserie, il vous faudra retourner au plus vite au stand pour réparer. Si le carburant ne vous fait pas entre temps défaut. Une simulation excellemment bien réalisée doublée de graphismes propres, même s’ils manquent de diversité.

Mais passons donc au mode « course professionnelle ». Premier challenge : l’achat du bolide. Vous disposez de 100 000 crédits. Autrement dit, les modèles de catégorie GT3, GT2 et GT1 restent inabordables pour votre budget. Info en passant : évitez les incertitudes. Si vous achetez une voiture à 80 000 crédits, sachez que sa valeur de revente immédiate ne dépasse pas 55% du prix de départ. N’oubliez pas non plus qu’il est nécessaire d’acquérir des pièces supplémentaires afin de booster le bolide. Dès que vous remporterez votre première course, vous toucherez un petit pactole, histoire de changer de voiture et ainsi d’atteindre le meilleur niveau qui vous propulsera au volant d’un GT1. Au total, 14 véhicules disponibles pour 13 types de circuits. Si Sports Car GT réinvente quelque peu la simulation de courses de voitures de série, il la rend surtout bien plus réaliste. Pour le plaisir de tous.