PARTAGER
4
sur 5

Osmose parfaite entre jeu d’aventure, de rôles et d’action, Silver constitue un réel petit événement dans le monde impitoyable des jeux vidéo. Qui penserait aujourd’hui que la naïveté d’un Silver est capable de pourfendre la cruauté d’un quake-like ? Que le caractère intrépide de votre personnage peut déjouer les plans d’un fin et perfide stratège issu de la ligue des Starcraftophiles ? Regardons la réalité en face : Silver séduit parce qu’il nous fait rêver ! Votre personnage : un jeune homme au cœur brisé. Téméraire et plein de charme, il s’enquit d’une mission pour laquelle il n’a pas été préparé : délivrer sa douce, kidnappée par un sorcier crapuleux. Accompagné d’un grand-père à la forme olympique, vous devrez donc braver mille et un dangers. En somme, vous incarnez votre propre idéal et votre objectif consiste ni plus ni moins à devenir un héros heureux en amour ! Servie par un scénario dynamique et homogène, cette aventure n’a en rien à rougir face aux grosses productions cinématographiques américaines. D’autant que les graphismes n’ont sincèrement aucun équivalent : même si le désir de retrouver votre bien-aimée ne vous quitte pas, vous vous surprendrez plus d’une fois à revenir sur vos pas, histoire de rester fasciné quelques instants devant des décors époustouflants.

Côté jeu de rôles, Silver nous offre la possibilité de gérer jusqu’à cinq personnages, évoluant en même temps. Autrement dit, il faudra choisir lors des combats quel est l’individu le plus apte à repousser l’ennemi. L’ensemble des déplacements et combats se gère exclusivement à la souris. Si votre arme se matérialise à l’écran par une épée, en réalité, il vous sera demandé d’apprendre à manier dignement le mulot. Dans la pratique, la jouabilité ne se révèle malheureusement pas optimale à cause de la petitesse des assaillants. Qu’à cela ne tienne ! Vue la quantité parfois astronomique d’ennemis, mieux vaut prendre le recul suffisant et profiter d’une vue plus large de la zone de combat. Outre votre épée, libre à vous bien entendu d’avoir également recours à de nombreux sorts et de nouvelles armes blanches. Conclusion : si l’argent ne fait soit-disant pas le bonheur, Silver devrait en revanche en réjouir plus d’un des jours durant…