PARTAGER
5
sur 5

Le moins que l’on puisse dire, c’est que cette réalisation vaut le détour (comprenez l’achat). Non seulement le sujet est original puisqu’inédit sur CD-Rom si je ne m’abuse, mais en plus, le résultat est prodigieux. Nous entrons ici au cœur du campement des pygmées d’Akungu, en pleine forêt équatoriale d’Afrique, pour faire connaissance avec les membres de la famille du devin guérisseur Yakpata. Les chroniques pygmées et les récits nous présentent successivement les personnages à travers le train-train de la vie quotidienne (chasse à l’éléphant, cueillette, soirées de dance -mieux qu’une techno-parade !-, séance de divination…) et les événements marquants d’une vie de pygmées (l’enfance, la première chasse, la taille des dents, la formation du couple, les naissances, les deuils…). Au total, 18 récits évocateurs du mode de vie de cette attachante peuplade jusqu’aux croyances et aux traditions ancestrales. A noter le cabinet de curiosité où l’on découvre, en VRML, une série d’objets typiques et hallucinants, comme les chenilles séchées qui tombent des arbres pendant saison des pluies. Une gourmandise chez nos amis !
Mais vous n’avez rien vu, ou plutôt, rien entendu, si vous vous contentez de cette présentation du campement d’Akungu. Car il est un aspect sur lequel repose presque entièrement la raison de vivre d’un pygmée : la musique, bien sûr. Et c’est ici que les concepteurs ont mis le paquet ! Deux ateliers musicaux permettent l’analyse, en détail, d’un morceau, du rythme à l’imbrication des voix. On peut ainsi jouer le DJ en isolant les composants d’une musique sur quatre pistes pour recomposer ses propres morceaux : les chanteurs, les tambours, les lames de fer, la harpe-cithare… surprenant ! Reste enfin la possibilité d’écouter les chants régulièrement entonnés dans le campement. Avant la chasse à l’éléphant par exemple.
Immersion garantie dans le monde des pygmées. Bonne découverte.