PARTAGER
3
sur 5

Ce n’est pas moins de 60 années d’actualités que l’on présente dans cette nouvelle version de L’Histoire au jour le jour, tirée des archives du quotidien Le Monde. Et forcément de l’INA pour les extraits sonores et vidéo. Car c’est évidemment les contenus multimédias qui font tout l’attrait d’un tel produit. On pourrait se contenter de l’édition papier, voyez-vous…
Oui mais comment apprécier pleinement les 60 cartes vectorielles sur lesquelles l’utilisateur peut se déplacer et, surtout, zoomer à loisir ? L’Europe en 39, le démembrement de la Yougoslavie en 41, la communauté européenne en 57, le Vietnam en 67, jusqu’à l’Europe de l’Euro… Comment profiter également des vidéos, 49 documents d’archives impeccablement retranscrits ici ? De la construction du mur de Berlin en 61 à sa chute en 89, les palabres plus ou moins agités d’Hitler, de de Gaulle, de Martin Luther King… Notons enfin la possibilité d’écouter 78 extraits, hélas bien trop brefs, de discours historiques, dont celui de Badinter annonçant l’abolition de la peine de mort, de Einstein et la bombe atomique, de Mitterrand suite au suicide de Bérégovoy, de Boris Vian à propos de la question raciale aux Etats-Unis. Et les déclarations d’investiture et autres prestations de serment de Clinton, Chirac, Eltsine, Vaclav Havel…
C’est au travers de 1250 articles et 312 photos parus dans le quotidien que l’histoire est retracée de 1939 à l’année dernière. Une mine d’or informationnelle, sans aucun doute. Le Monde archive par ailleurs ici 310 Unes -totalement illisibles, agrandies ou pas !-, de l’édition du 19 décembre 44 (« La France et l’URSS ont conclu un traité d’alliance mutuelle ») à celle du 14 juillet 98 (« La France en liesse célèbre sa première Coupe du monde »).

Les concepteurs ont choisi la simplicité, soit, en gros, l’HTML. Pourquoi pas, mais au moins aurait-on pu soigner un minimum la présentation, trop grossière ici. Quelques légèretés aussi dans la programmation : parfois, curieusement, plusieurs clics sont nécessaires pour accéder aux documents. Dommage, car c’est pourtant bien au grand public que s’adresse ce CD-Rom… En ce sens, il ne s’agit donc pas d’une démarche exhaustive, mais bien sélective, pour ne pas dire superficielle.
Reste le fait de pouvoir récupérer l’ensemble des textes et des documents visuels pour enrichir ses propres travaux. Pour chaque document, une option « lier » permet de lister en marge les autres contenus relatifs à son thème, présents sur le CD-Rom. Enfin, une fonction « recherche » (en texte intégral, par type de média -photos, textes, cartes…) est disponible, par année ou par zone géographique. Pratique bien sûr, mais quoi de plus banal dans une production multimédiatique ?
Honnêtement, disons qu’on peut quand même se contenter de l’édition papier (l’album de 1944 à 1996, prochainement réactualisé on l’espère), suffisante, voire plus appétissante.