PARTAGER
3
sur 5

Dans les couloirs de l’éditeur, on parle plus communément de « MEIEL Pro ». Histoire de faire plus simple (sic !). Décidément, les responsables marketing de Microsoft aiment les noms à rallonge. Ca force le respect. D’entrée de jeu. Reste quand même à vérifier si le nom en vaut vraiment la chandelle. D’autant qu’il vous est possible de surcroît de choisir entre une version classique et une version Deluxe ! Un décorticage s’impose…

MEIEL Pro ne se présente pas comme une méthode de langue traditionnelle. Fort du succès de la première version destinée à un large public, Microsoft a voulu cette fois s’adresser aux hommes d’affaires (jeunes et moins jeunes) qui rencontrent régulièrement des difficultés à s’exprimer dans la langue de Shakespeare. Partant du postulat que les adultes sont tous des faux débutants en anglais, MEIEL Pro fait l’impasse totale sur la révision des notions de base. Seule la pratique importe : écouter, voir et parler. Comme dans la réalité. Pour la simuler, le programme organise l’ensemble de ses modules autour de séquences vidéo, plaçant l’utilisateur au cœur même de situations professionnelles qu’il sera sans nul doute amené à vivre. L’immersion devient alors totale. Pour vous aider dans la compréhension, plusieurs outils sont mis à votre disposition. Le plus pratique : le variateur de débit vocal ! Il vous suffit de l’actionner pour ralentir la voix des comédiens et ainsi mieux comprendre ce qu’ils disent. A ceci près que vous aurez l’impression d’écouter un 45-tours en version 33… Seconde option : l’affichage du sous-titrage des dialogues. Ce dernier reste bien entendu en anglais afin de vous permettre de suivre simultanément la conversation orale et la retranscription écrite des dialogues. Ultime fonction, à n’utiliser que dans les cas extrêmes : la traduction en temps réel des dialogues. Autrement dit, le mode « cinéma », quand on-ne-veut-pas- dire-qu’on-comprend-pas-l’anglais-mais-que-ça-fait-mieux- de-visionner-un-film-en-VO ! Trêve de plaisanterie. Car si MEIEL Pro s’adresse en priorité à des professionnels, il se destine avant tout à des gens organisés. La preuve puisque vous disposez d’un plan d’étude et d’un journal de progression personnalisables suivant le rythme que vous désirez avoir et le temps dont vous disposez chaque jour. Vous pouvez ainsi faire régulièrement des bilans quant aux progrès réalisés.

Petite mise en garde : évitez donc de sécher les cours. Les sessions programmées non suivies sont systématiquement reportées à la session suivante. Finalement, vous avez à votre disposition un professeur particulier doublé d’une secrétaire consciencieuse… Pour achever votre formation, MEIEL Pro vous propose une série de défis virtuels : il s’agit en définitive de converser avec des personnages sur les sujets abordés lors des cours. Une méthode pédagogique qui surprend au premier abord mais qui s’avère assez payante au final. En parlant d’argent, pour 100 F de plus, Microsoft vous « offrira » une version Deluxe. Traduction : un cahier en papier de 240 pages rempli d’exercices ainsi qu’un CD audio destiné à parfaire votre compréhension orale.