PARTAGER
4
sur 5

La connaissance s’évalue désormais au poids des mots et non plus au poids des volumes encyclopédiques. Jugez donc : Encarta de luxe 2000 ne compte pas moins de 13 millions de mots, 15 000 visuels, 2 600 extraits sonores et tout de même 200 vidéos et animations. Forcément, ça occupe… Question qualité du contenu, Diderot et d’Alembert peuvent se rassurer, les années d’expérience et la localisation systématique offrent aujourd’hui un savoir présenté de manière à la fois claire et précise. La nouvelle interface permet une navigation encore plus aisée. L’éditeur a d’ailleurs renforcé l’idée d’hyperliens à double sens. Impossible dans ce cas d’être à court d’informations. Chaque article propose systématiquement des liens supplémentaires, complétant à chaque fois un sujet précis ou un point de détail. Curieusement, on ne s’y perd pas… Pis, on en redemanderait ! Microsoft réinvente presque le concept d’encyclopédie. Un tel ouvrage ne se limite plus désormais à la simple recherche d’informations sur un sujet.

Encarta de luxe 2000 donne également l’envie de la découverte. Au même titre qu’un CD-Rom culturel finalement. La consultation n’est donc pas seulement motivée par un besoin précis mais par un simple désir de culture. Voire de détente. Petit détail illustrant à merveille cet argument : les vues panoramiques. Alors que dans une encyclopédie classique, on se contenterait d’un visuel illustrant les propos écrits, on nous fait rêver en nous immergeant complètement dans des photos à 180°. Côté interactivité, les animations et activités diverses ne manquent pas non plus. La nouveauté : un programme de synthèse vocale. Imaginez-vous en train d’écouter le texte affiché à l’écran. En moins de quelques secondes, le logiciel scanne le texte puis le répète à haute voix. Idéal pour les malvoyants, ce système reste encore perfectible. Malgré le choix d’une voix féminine, le rendu sonore se révèle très haché et ne tient par ailleurs aucunement compte du rythme et du ton de chaque phrase. Côté scolaire, trois nouveaux outils ont été spécifiquement pensés pour une utilisation dans le cadre d’un mémoire, d’une thèse ou plus généralement d’une recherche documentaire. A savoir l’organise-notes, qui comme son nom l’indique permet d’optimiser la prise de notes ; le guide scolaire, qui repose sur les programmes officiels français. Cet outil optimise les recherches en proposant une multitude de liens en rapport avec tous les sujets traités par les élèves au bahut. Autre outil intéressant : le centre de documentation. Il vous assiste dans la rédaction de différents types de documents et vous livrent de nombreux conseils. Mis en place grâce à la collaboration de plusieurs enseignants, ce centre se révèle rapidement indispensable. A noter que cette version « de luxe 2000 » est disponible en version CD (trois galettes) et DVD (en renvoyant un coupon livré avec la version CD).