PARTAGER
4
sur 5

Voici un CD-Rom qui mérite, à bien des égards, quelques éloges. Alors que nombre d’éditeurs proposent inlassablement des versions toujours plus enrichies -mais ô combien classiques- de leurs encyclopédies multimédia grand public, Champion Electronique et Art & Culture Multimédia se sont associés afin de vous permettre de revisiter l’un des plus illustres dictionnaires de ces quatre derniers siècles : le Dictionnaire de l’Académie Française.
Commandé par Richelieu à l’Académie en 1694, cet ouvrage avait pour objectif de rassembler l’ensemble des mots de la langue française et d’en donner « un usage certain » pour chacun d’entre eux. Aujourd’hui, cette œuvre magistrale fait office de véritable référence culturelle tant pour les chercheurs et les étudiants en lettres que pour toutes les personnes un tant soit peu curieuses de connaître les origines de notre langue. Le multimédia redonne ainsi une nouvelle jeunesse au Dictionnaire de l’Académie Française.

Afin de le rendre accessible à tous, tout en répondant aux besoins de chacun, l’éditeur a choisi de le décliner en trois versions. La première constitue une adaptation moderne de l’orthographe. La seconde respecte en tous points l’orthographe et la graphie de l’époque. Pour le vérifier, il vous suffira de consulter le fac-similé, soit les 671 pages originales scannées du dictionnaire. Le multimédia au service du papier, histoire de pérenniser à tout jamais un support qui disparaît de jour en jour pour certains types d’ouvrages. Bien entendu, tous les outils de recherche sont à votre disposition pour effectuer toutes les requêtes souhaitées : recherches par entrée, plein texte, par critères, fonction de comparaison en multi-fenêtres… Le seul reproche qu’il est encore possible de formuler à l’égard de ce produit tient à l’austérité de son interface. La prise en mains reste en effet un tantinet déconcertante. Quant au prix, il est malheureusement à la hauteur de la valeur du contenu du titre (environ 600 F).
Faut-il pour autant s’en plaindre ? Ne dit-on point que « l’utilité des Dictionnaires est universellement reconnue. Tous ceux qui ont estudié les Langues Grecque & Latine, qui sont les sources de la nostre, n’ignorent pas le secours qu’on tire de ces sortes d’Ouvrages pour l’intelligence des Autheurs qui ont escrit en ces Langues » ?