PARTAGER
4
sur 5

Le bicentenaire de la naissance d’Eugène Delacroix valait bien une expo aux Galeries nationales du Grand Palais* et un CD-Rom. Par chance, ce Delacroix, génie de la couleur est une superbe réalisation. Où l’on (re)découvre en profondeur le chef de file de l’école romantique et son travail pour le moins prolifique.
Un premier « chapitre » s’attarde sur l’artiste et son époque. Approche contextuelle en quelque sorte, un peu brève toutefois dans la partie Éclats d’histoire qui présente très succinctement l’art, la littérature, la musique et la politique au XIXe siècle. En revanche, félicitons les concepteurs s’agissant du soin apporté au second « chapitre » : grâce A la découverte de l’œuvre, l’utilisateur a accès à l’ensemble des toiles de l’artiste. Pour chacun des tableaux, on trouve une analyse (conférencier), un commentaire et, option devenue courante voire systématique, la possibilité de zoomer sur l’œuvre. Peintre romantique, peintre orientaliste, du chevalet au grand décor, Delacroix s’intéressait à tous les sujets de la peinture occidentale et en maîtrisait parfaitement toutes les techniques. Avec Les Massacres de Scio, la Mort de Sardanapale ou encore son Dante et Virgile (son premier grand tableaux, dit aussi La barque de Dante), l‘artiste s’impose comme le créateur d’une peinture colorée, énergique et audacieuse.

Le CD-Rom étudie également les influences de Delacroix : Des maîtres anciens (peinture vénitienne comprise forcément) aux sources contemporaines, « le premier des Modernes  » selon Beaudelaire, exploitait la plupart des mouvements modernes à venir.
Une bibliographie, une muséographie et La cote de Delecroix complètent l’ouvrage pour le grand bonheur des amateurs. Moins essentiels enfin, ces Itinéraires ludiques permettent à l’utilisateur de tester ses connaissances et de s’essayer au puzzles artistiques…
Peu importe, Delacroix, génie de la couleur est sans aucun doute une admirable production. Et s’ajoute naturellement au catalogue de la non moins magnifique collection  » signature  » (déjà parus : Corot, Manet et Degas).