PARTAGER
4
sur 5

Loin des grands discours et des interminables galeries, La RMN (Réunion des musées nationaux) et La Cinquième multimédia nous ouvrent sans prétention aucune une nouvelle « fenêtre sur l’art ». Après « Léonard de Vinci et la Joconde », Laurence Madeline, conservateur et responsable du service audiovisuel au musée d’Orsay, nous invite à découvrir, de manière presque confidentielle, la vie et le travail de Claude Monet au travers de quelques-uns de ses chefs-d’œuvre.

Point commun de ces douze toiles de maître : la Gare Saint-Lazare, comme source d’inspiration. Devenu chef de l’école impressionniste, Claude Monet nous livre en quelques habiles coups de pinceaux toute l’histoire d’un monde moderne partisan de l’industrialisation. Des instantanés immortalisés à tout jamais aux jeux de lumières particulièrement significatifs : « La Gare Saint-Lazare » dévoile ses mille et un secrets en reflétant une époque révolue. La simple étude de cette œuvre majestueuse vous permettra progressivement de mieux comprendre le personnage qu’était ce peintre, le courant artistique dans lequel cette toile s’inscrit tout particulièrement ainsi que le contexte historique. Grâce à une navigation simple et pourtant emplie d’émotions, vous découvrirez tout ce qui fait le charme et la richesse de ce témoignage fidèle et vivant que Claude Monet voulait laisser dans l’histoire. Exposé pour la première fois en 1877, ce tableau ne semble avoir jamais vieilli. D’autant plus qu’il est présenté sur ce CD-Rom avec un raffinement et une élégance rarement constatés. Si nous en parlons avec autant de plaisir, c’est peut-être pour démontrer que le rôle du multimédia est aussi de nous faire rêver en nous transportant dans un rêve inoubliable.

Certains reprocheront à ce titre de ne pas proposer assez de contenu textuel. Mais qu’aurait préféré Monet : que l’on parle de sa toile tout en savourant chaque détail ou que l’on écrive tant et tant d’ouvrages sans prendre le temps de lever les yeux sur la locomotive entrant en gare ? Et si cette fenêtre sur l’art ne suffisait pas à nourrir votre curiosité insatiable, rendez-vous donc à l’exposition Monet, le cycle des Nymphéas, qui se tient depuis le 6 mai dernier, jusqu’au 2 août prochain, au Musée de l’Orangerie à Paris. Le génie de l’impressionnisme n’aura ainsi plus de secret pour vous.