PARTAGER
4
sur 5

Composé d’une compilation CD et d’un DVD de choix, Vision 2 vies est une exploration détonante dans le paysage du hip-hop indé avec un grand H. Sélectionnée par Deepsycho (un lascar dont on reparlera très sûrement dans les mois à venir), la galette audio commence sur une intro entraînante, qui nous plonge directement dans les entrailles de l’underground hip-hoppesque pur jus.

Avec cette réunion d’une kyrielle de nouveaux espoirs du hip-hop hexagonale, on plonge directement dans les biographies musicales d’un éventail très varié de rappeurs crus et hardcore. Des tranches de vies glaciales (Dice feat. Doc Sad et leur Avenir compromettant, Trio Bronzé et le sublime Une Vie fausse) aux pérégrinations musicales des félins de Comité de Brailleurs (le son aiguisé de Derniers recours et sa mélodie hypnotique), toutes les salves ici présentes se posent comme des missiles bien piquants, qui balayent méchamment certains débats socialement corrects (« Ce qui m’entoure c’est le vice, on se questionne sur ce qu’il nous reste, on est à sec, le feu c’est la sécu, je suis pas so(t)ciable, ici l’orgueil est une drogue dur, je sais que lors du jugement, ma merde fait face à l’ordre… », dixit Non Sens sur le profondément réfléchi Pas de place pour le respect ; « Je vis dans le mal, tous les jours je rêve d’une vie normale, cercueil ouvert dedans j’ai mis un pied et quatre orteils, je salis les murs avec ou sans marqueur, après j’ai dérapé je connais la taule et l’hôpital par coeur, je voulais une vie normale, je voulais être bien mais aujourd’hui je dors mal, je me couche mal… », dixit Sinik sur la bombe J’vis dans le mal. Un opus qui crame les tympans, bourré de productions carrées et de beats claquants, qui permettent le parachutage de combos à l’avenir prometteur.

Côté DVD, le réalisateur Scat (auteur du hit-single electro Get up off your back sides) balade le spectateur du côté de la famille hip-hop au sens large, avec des incursions dans les bureaux du label Nouvelle Donne (Ol’Kainry, Disiz La Peste…), des structures Urban Music, Wanted et Ekivok, pour un reportage qui clashe avec le streetwear et la danse urbaine. En bonus, on trouve également quelques teasers des combattants d’Ultimate Thaï (boxeurs à ne pas emmerder), une bonne petite présentation du crew Cumpaz au grand complet (streetwear & sons de furieux) mais aussi quelques clips et autres bonus surprises. Big up !

Visions 2 vies se pose comme un autre regard sur le hip-hop français, comme une bonne douche bien glacée, qui bourdonne comme le pendant underground au DVD Rappatack actuellement en circulation.