PARTAGER
3
sur 5

On ne va pas vous refaire le couplet « ces temps-ci la musique électronique met de la pop dans son laptop… », puisqu’on sait le label allemand Morr Music désormais coutumier du fait. Cependant, cette nouvelle compilation, sur deux CDs, constitue encore un pas en avant vers la numérisation de notre mémoire pop universelle, puisqu’il s’agit de la seule collection d’hommages dignes de ce nom à un groupe important quoique toujours resté plus ou moins dans l’obscurité, j’ai nommé les shoegazers early 90’s Slowdive.

Guillaume, mon seul copain encore un peu corbeau, n’en croyait pas ses oreilles, lui toujours à l’affût d’une reformation inespérée des Cure, et fan invétéré de Slowdive, un peu déçu par les projets suivants de Neil Halstead (Mojave3 et ses disques en solo) s’était mis par dépit à écouter de l’electro allemande. S’il se reconnaissait parfois dans les saillies mélancoliques de Lali Puna, il découvrit avec une stupeur enthousiaste toute une compilation (près de 30 titres !) reprenant ou s’inspirant simplement des meilleurs titres du groupe préféré de son adolescence, ces jeunes anglais qui faisaient de la musique comme d’autres s’enferment dans un caisson d’isolation sensoriel. Ses oreilles ne l’avaient pas trompé : les gens de Morr Music sont bien d’incorrigibles nostalgiques mélancoliques.

Et si cette compilation, regroupant les meilleurs éléments du label (Lali Puna, Isan, Styrofroam, Mùm, Solvent, Skanfrom) ne fait pas autant la part belle aux guitares que le groupe anglais (qui se révéla au lecteurs des Inrockuptibles à peu près en même temps que My Bloody Valentine ou Ride), elle s’avère être une parfaite suggestion de ce que furent les années 90, passées à la moulinette de l’electronica 2002. Thomas Morr, le plus gros fan rhénan de Slowdive a fabriqué là un objet délicatement ambiant, mélodique, qui s’insère parfaitement dans la modernité, tout en remettant en perspective l’influence de cette scène noisy anglaise sur les électroniciens actuels (ce ne sont pas Arbouse Recordings qui me contrediront…). Un disque relativement inattendu, une curiosité.