PARTAGER
3
sur 5

(Warner)

1) Mr. Brown (Turner) – 2) Lost ocean (M. Rossy) – 3) 317 East 32nd Street (Tristano) – 4) Kathelin Gray (Coleman) – 5) Hey, it’s me you’re talking to (Lewis) – 6) Autumn in New York (Duke) – 7) Magnolia triangle (Black) – 8) 26-2 (Coltrane).

Mark Turner (ts), Edward Simon (p), Christopher Thomas (b), Brian Blade (d), Joshua Redman (ts sur 3 & 4). Enregistré aux RPM Sound Studios, New York City, le 7 décembre 1995.

Mark Turner est un saxophoniste solide et intéressant du jazz moderne actuel – disons que le terme de « jeune lion » ne lui convient plus trop à 33 ans. Comme tous les saxophonistes de cette obédience, on sent des influences sous-jacentes, ici de Coltrane, Joe Henderson et Warne Marsh. Turner et son invité Joshua Redman font une bonne prestation et la section rythmique est d’un bon niveau. La production est léchée et l’ensemble est très plaisant. On s’amuse quand le quartette joue le blues en 5/4 de James Black, Magnolia triangle.

Cependant, dans la ballade d’Ornette Coleman Kathelin Gray on s’ennuie un peu, avec un Ed Simon qui s’embourbe dans les méandres d’un solo lyrique à la Jarrett. Autumn in New York est superbe et on apprécie le 26-2 de Coltrane sur un beat latino. Malgré l’excellent niveau et l’implication du quartette, on regrette le côté impersonnel de cet enregistrement, mais peut-être est-ce le prix à payer pour une telle finition.