PARTAGER
5
sur 5

Un disque qui ne surprendra que celles et ceux dont seul l’aspect expérimental de la musique fréquemment jouée par Marc Ribot leur était à ce jour connu. C’est oublier que le guitariste américain ne fût pas seulement le partenaire de musiciens comme John Zorn et Arto Lindsay. On retrouve sa trace auprès des chanteurs Tom Waits, Marianne Faithful et Elvis Costello sans oublier, dans le domaine de la soul music, Wilson Pickett et le « Uptown Horns Band », orchestre New-Yorkais dont il fit partie et auquel font appel la plupart des chanteurs de l’écurie Stax. Autre jardin secret du guitariste, la musique cubaine. A ses côtés, le groupe Los Cubanos Postizos et, en guise de répertoire, quelques-uns des thèmes composés par Arsenio Rodriguez, l’un des pères du son cubain. Une musique dont l’absence de prétention est égale à l’irrésistible fraîcheur qui s’en dégage. Juste pour le plaisir. Celui, audible, des musiciens et, par effet de contagion, le nôtre. Une fraîcheur à laquelle n’est sans doute pas étrangère la distance aussi tendre qu’ironique avec laquelle Marc Ribot et ses amis s’emploient à accentuer les clichés propres au genre. Sur fond de rythmes un rien chaloupés, une musique dont l’apparente « naïveté » lui confère une poésie qui fait de cette évocation l’un des disques les plus attachants de l’année écoulée. A la croisée des tropiques années cinquante, type palaces pour clientèle insouciante, et de certains bars pittoresques, une musique aussi voluptueuse qu’enivrante.

1) Aurora en Pekin (Alfredo Bolona) – 2) Aqui como alla (Arsenio Rodriguez) – 3) Como se goza en el barrio (Arsenio Rodriguez) – 4) Postizo (Marc Ribot) – 5) No me llores mas (Luis Martinez Grinan) – 6) Los teenagers bailan changui (Arsenio Rodriguez) – 7) Fiesta en el solar (Arsenio Rodriguez) – 8) La vida es un sueno (Arsenio Rodriguez) – 9) Esclavo tristé (Arsenio Rodriguez) – 10) Choserito plena (Inacio Rios)

Marc Ribot (g), Anthony Coleman, John Medeski (org), Brad Jones (b), E. J Rodriguez (perc), Robert J. Rodriguez (dm). Enregistré à Hoboken (New Jersey) (Etats Unis).