PARTAGER
3
sur 5

« Musique magique que celle du Nord Argentine… Dans cette région… la musique conserve le goût de l’eau, des rivières sauvages, la majesté de ses montagnes, l’humilité de son peuple, le mysticisme aussi du désert et la sagesse de son silence » (Pablo Urquiza). A soixante-seize ans, ce formidable Argentin d’origine espagnole, installé à Paris où il se produit comme chanteur de rue depuis quelques années, a du souffle et de la voix à partager. Avec flûte indienne, harpe et bombo (percussion), l’ancien chanteur de l’opéra Colon colporte son chant tonitruant sur un canevas musical aux influences multiples: Amérindiens, Africains et Européens ont tous injecté quelques gouttes de leur sang dans la veine fertile du répertoire traditionnel de ce pays d’Amérique Latine (Zamba, Chacarera, Milonga…). A écouter avec un certain plaisir…

Luigi Elongui