PARTAGER
3
sur 5

Au même titre que Sonny Clark au piano, Grant Green fut pendant longtemps le guitariste attitré du label d’Alfred Lion et Francis Wolff, Blue Note Records. Né à Saint-Louis en 1931, il devient professionnel à treize ans. Après avoir séjourné quelques années à Chicago où il enregistre pour Delmark et Argo Records, notamment avec l’organiste Sam Lazar, il se rend à New York en 1960 où il joue dans divers combos où figure souvent l’orgue, comme celui de Jack McDuff. Présenté à Alfred Lion par l’alto Lou Donaldson, il va devenir un fidèle du label. La séance présentée ici date de ses débuts chez Blue Note Records. Cet enregistrement ne sortira qu’un an après sa mort en 1980. Il est accompagné de Wilbur Ware, un excellent technicien, compagnon de Charles Mingus, dont on possède trop peu d’enregistrements et de Al Harewood à la batterie. Héritier de Charlie Christian, fortement influencé par Jimmy Raney, Grant Green interprète ici sept standards parmi les plus joués. Généralement d’une grande sagesse harmonique, il semble prendre plus de risques une fois passés les premiers choruses. Un enregistrement de collection.