PARTAGER
3
sur 5

Ce CD, réservé en théorie au marché japonais, propose une bonne partie des hits underground du label anglais Ninja Tune remixés par DJ Krush. The Herbaliser, DJ Vadim, DJ Food, London Funk Allstars, Coldcut, ils sont tous là. Et sous les doigts d’or de Krush, ce qui aurait pu n’être qu’une compile de plus prend d’autres proportions. A fond dans les ambiances « jazz vicié », Krush nous donne notre compte de beats écrasés, d’échos avortés et de scratchs incisifs. C’est quasiment un hymne au pétard et au hamac, cette affaire. On se sent couler dans une bien douce torpeur, au risque de ne pas se rendre compte de ce qu’il faut d’ingéniosité et de maestria au maître des platines nippon pour arriver à un tel résultat. Aural prostitution de DJ Vadim (dans sa version remixée par DJ Cam, ça devient un petit peu compliqué) est un exemple de retenue et de précision, avec sa rythmique sculpté au scalpel.

Broadcasting live from planet blapps ! (London Funk Allstars) et sa caisse claire tout en reverb inversée nous réveille un peu, de même que Knee deep in the beats. Le reste est à l’avenant, avec mention spéciale à un splendide Dark lady (DJ Food). Pour une fois qu’on n’engloutit pas pour rien ses ronds dans de l’import japonais…