PARTAGER
3
sur 5

Souvent considéré comme un opus médiocre du maître comparé à l’historique Pithecanthropus Erectus, enregistré cinq semaines plus tard, ce concert est une transition en douceur pour l’artiste. Entre une expression encore un peu conventionnelle, soumise à l’influence tristanienne sur les standards qu’il revisite, et les recherches musicales déjà avancées qui vont marquer les années suivantes, Mingus cherche sa voie. Bird n’est mort que quelques mois plus tôt, mais déjà la modernité décalée des compositions de Mingus est présente, comme un embryon prêt à grandir. On trouve ainsi en Work song, fresque musicale « dynamitée » par Mal Waldron, les prémices de l’Haitian fight song. Sur Jump Monk, il travaille ses « disruptions » mélodiques (on constatera une master take plus moderne, malgré la prestation incroyable de Waldron sur l’alternate). Mais le morceau phare en terme d’avant-garde est sans conteste la Percussion discussion entre Mingus et Roach, qui émerveille de bout en bout.

Sur cette composition du batteur, Mingus amorce les futures expériences de dialogue basse/batterie qu’il développera avec son complice Dannie Richmond. Les deux musiciens sont au sommet de leur art et Mingus semble pourvu de quatre mains (deux jouant de la contrebasse à l’archet et au pizzicato, les deux autres des lignes claires façon violoncelle). A se demander si l’on n’a pas oublié de créditer la présence d’un violoncelliste sur ce titre (peut-être Jackson Wiley avec qui il jouait à l’époque)… Côté sidemen, George Barrow et Eddie Bert dessinent de superbes entrelacs dans Jump Monk, à la manière du Chasing the bird de Parker. Au final, un disque intéressant et sous-estimé, qu’on aurait souhaité voir réédité en version intégrale (ce n’est là que la moitié du concert) et débarrassé des bruits de vaisselle qui polluent la prise de son (nous rappelant qu’un public eut la chance d’assister à la création de cette musique).

1) Jump Monk – 2) Serenade in blue (Gordon / Warren) – 3) Percussion discussion (Max Roach) – 4) Work song – 5) Septemberly (Dubin / Warren) – 6) All the things you C-Sharp (Kern / Hammerstein) – 7) Jump Monk (alt take) – 8) All the things you C-Sharp (alt take). Compositions de Charles Mingus (sauf mentionnés)

Charles Mingus (b), Eddie Bert (tb), George Barrow (ts), Mal Waldron (p), Willie Jones (d), Max Roach (d sur Percussion discussion). Enregistré le 23/12/1955 au Café Bohemia, à New York