PARTAGER
3
sur 5

Les Editions de la Martinière lancent une série d’ouvrages biographiques consacrés aux Grands Maîtres de la peinture et aux mouvements artistiques qui ont marqué l’art occidental, du Moyen Age à nos jours. Cette collection baptisée Art-Poche est loin d’être dénuée d’intérêt. Prenons par exemple le livre consacré au Titien (ce qui vaut également pour les autres). Outre l’appareil biographique très complet, les nombreuses illustrations des différentes œuvres marquantes du peintre et le contexte historique longuement développé, cet ouvrage a l’avantage de décomposer les œuvres, de s’attarder sur des détails significatifs placés en arrière plan du sujet central.

La structure de ce livre est cohérente, intelligente, elle permet de comprendre les raisons qui ont poussé le Titien à choisir un thème plutôt qu’un autre à un moment bien précis de sa vie. Elle rappelle les grandes épreuves qu’il a traversées, comme le jour où son fils a été poignardé et sérieusement blessé ; il en gardera un traumatisme visible dans ses toiles. L’isolement et la solitude dans lesquels il s’est retrouvé dans les dernières années de sa vie et la peste de Venise nourriront ses dernières œuvres. Ses contemporains, ses rivaux, ses influences antérieures et ses disciples sont mis en parallèle et éclairent l’effervescence artistique de l’époque. Des toiles telles que L’Assomption, La vierge au lapin ou encore Charles Quint à la bataille de Mühlberg, sont intelligemment « disséquées » et dégagent les avancées proposées par le peintre.

Art poche est un peu construit à l’image des CD-Rom de peinture, qui disposent d’un certain nombre de liens qui permettent de mieux comprendre l’œuvre dans l’espace. Chaque volume s’attache à bien montrer tous les éléments qui composent une œuvre, le choix des couleurs dominantes, la touche originale qui permet de reconnaître l’artiste. Ce livre explique également pourquoi telle ou telle œuvre est un chef-d’œuvre alors qu’une autre est considérée mineure. Une bonne initiation à la peinture, un rappel intéressant pour ceux qui connaissent déjà bien l’art pictural, mais qui voudraient se rafraîchir la mémoire. A noter l’heureuse initiative de joindre en fin d’ouvrage de brèves notices biographiques, des rappels sur les villes phares et sur les musées qui exposent les toiles.