PARTAGER
3
sur 5

Premières réalisation des développeurs du Comptoir des planètes, Trucks est sans aucun doute un jeu qui a de la poigne. Car au fin fond de la galaxie, s’affrontent régulièrement sur une curieuse planète des truckers déjantés dont les seuls desseins se résument à empocher un maximum de pépites pour retaper les 38 tonnes. Cette planète, c’est Couroucoucou (marrant, non ?) et, franchement, c’est pas la station balnéaire ! Ici, on est plutôt très loin du débat sur la responsabilité des moteurs diesel quant aux pics de pollution. Pour cause, le gasoil, on le respire.

Quelque 80 missions sont donc proposées au joueur : courses, escortes, récupération de matériels, combats, livraison. Je pense à cette mission, façon Le salaire de la peur, où le camion, chargé à bloc de cargaisons de nitro, tombe nez à nez avec un troupeau de rhinos, bien décidé à lui rentrer dans le lard. Angoisse assurée !

Les missions réussies, les pépites empochées, c’est dans les différents comptoirs que vous pourrez opter pour des évolutions radicales, loufoques, totalement indispensables. Car il est bien évidemment possible, ultra-conseillé même, de cogner les adversaires, ces brutes épaisses et poilues qui se feront une immense joie d’égratigner sérieusement votre bahut.

Graphiquement, c’est vraiment accrocheur* (le moteur 3D maison -3D Planète engine- fait mouche) et vous n’avez pas fini de lever la poussière sur les parcours (sur piste ou hors piste !) torturés de Couroucoucou, sachant qu’il est possible de choisir l’ordre des missions, histoire de faire durer le plaisir.Mais justement, et c’est peut-être dû au fait d’une jouabilité assez discutable finalement, on se lasse assez rapidement de ce Trucks. A l’image des musiques prise de crâne (hard FM à 2 F, camionneurs oblige !). Heureusement, ils s’agit de tracks audio et chacun pourra donc y passer les siennes. Bon, premier essai du Comptoir, on attend la suite…