PARTAGER
4
sur 5

Si je vous dis toboggan ? Si je vous dis skysurf ? Vous pensez immédiatement « sport de glisse ». Et bien tenez-vous bien car si Trickstyle rentre effectivement dans cette catégorie, c’est surtout un concentré de tous les sports de glisse existant à ce jour. Effet de mode ou réelle envolée de ce type de prestation, la haute voltige version PC n’a décidément pas fini de vous faire tourner la tête. Mais cette fois, exit le snowboard à 2 balles et bonjour le skate sans roue façon Retour vers le futur !

Choisissez votre surfeur, sélectionnez la bonne planche selon des critères aérodynamiques et plongez dans l’arène histoire de vous faire la main. Le jeu débute en effet par une série d’exercices initiatiques. Une excellente manière de se rendre compte de vos potentialités virtuelles. Pensez donc : plus de 400 combinaisons différentes. Soit autant de chances de vous ramasser en perdant l’équilibre ou en ratant un virage pourtant appréhendé dans les règles de l’art. Finalement, Trickstyle s’apparente à du skysurf en salle et en ville agrémenté au fil des circuits par quelques escapades en toboggan géant version bobsleigh ! Autant dire que les frissons sont garantis. Mais pour réaliser d’excellentes prestations, il vous faudra faire preuve d’une grande habileté. Un conseil : si Trickstyle vous autorise à user du clavier, un joypad semble toutefois être le compagnon idéal pour surfer en toute tranquillité. Evitez en revanche le Freestyle, qui découragera sans nul doute la plupart d’entre vous. Même s’il est censé se prêter parfaitement bien à ce type de sport.

Côté environnement, l’esprit futuriste n’est pas en reste. Les parcours sont aussi enivrants que renversants. Mieux encore, les joueurs évoluent dans trois des plus belles capitales du globe : New York, Tokyo et Londres. Quid de Paname ? Il faudra s’en passer… Qu’importe le lieu où l’on exerce, l’ambiance délirante est constamment au rendez-vous. Servie qui plus est par un jeu de caméras à la hauteur de nos espérances. Un regret toutefois : les collisions et accrochages entre les concurrents n’offrent que trop peu de spectacle. Oubliez donc les vols planés meurtriers ou les dégradations de matériels. Trickstyle mise sur le fun. Absolument pas sur le réalisme. Et pourquoi les deux ne pourraient-il pas finalement faire bon ménage ? Ça sent déjà la suite…