PARTAGER
4
sur 5

Super chapeau de roue ! Ca ne vous sautera pas tout de suite aux orbites, mais Top Gear Rally est d’une rare intensité. Une vraie jouissance en rafale de pilotage s’installe au bout d’une demi-heure. L’étendue du championnat assure en plus un prolongement tenace du plaisir. Gros regret : le mode bijoueurs tire sévèrement la tronche et la jouabilité par le bas.
De prime abord, les paysages paraîssent bien vides et les virages bien angulaires. Laissez le temps à l’animation fluidissime de vous remplir les yeux et d’arrondir les angles. Top Gear va s’instiller en vous comme la fumée d’un bon pétard. Progressivement, tranquillement, pour se révéler brusquement et vous éclater comme un acid bien tassé. Même au plus fort des petits ralentissements qui parsèment le soft, la maniabilité garde toute sa fougue et sa précision chirurgicale. Habile mélange de Sega Rally et de Rage Racer, TGR est une course d’arcade saisissante. Du réalisme, elle emprunte la profondeur de pilotage, avec des trajectoires, des contre-braquage, des travers et des glisses crissantes de vérités. Le reste rejoint la pureté et le dépouillement de l’arcade, sans lesquels il serait tout bonnement impossible de carburer à plus de 250 km/h autrement qu’en ligne droite.