PARTAGER
3
sur 5

Londres, 1834. Une brumasse morbide à éventrer au couteau. Une épidémie zombificatrice s’étend plus vite que la peste ou la connerie de la presse. À vous de l’enrayer par les armes, dans la peau d’un prêtre guerrier ou d’une aristo fine lame. À vous de choisir. Nightmare Creatures est un beat’m-all d’horreur qui vous fera passer par le fer ou la poudre toutes sortes de résidus vampiriques, loups-garous, gargouilles et autres créatures ténébreuses. Dans une 3D qui carbure sec sans trop sacrifier aux détails, ni à la précision, vous tracez votre route à travers ces monstres noctambules qui ne s’avouent jamais vaincus avant d’avoir été cul-de-jattés ou décapités (ressemblance flagrante avec les décapitations de Barbarians de l’Atari ST, qui s’effectuaient pareillement par rotation du perso sur lui-même ; c’était pas déjà signé Kalisto, d’ailleurs ? ). La vue dorsale du caractère est géré sans accrocs majeurs et l’atmosphère auditive digne de la Hammer. Ames sans cibles, s’abstenir de s’abstenir.