PARTAGER

En misant sur une réactualisation régulière, un contenu bien ciblé et quelques services bien sentis, les webzines pullulent sur la toile. Webmestres et publicitaires s’en frottent les paluches aux vu du nombre de pages vues, toujours croissant ! Pour peu que le thème soit prisé par les internautes, c’est tout bénéf’ ! Comme le jeu vidéo par exemple. Concurrents acharnés, Overgame et Jeuxvideo.com exploitent le filon…


« L’objectif de Jeuxvideo.com est de fournir aux joueurs toutes les informations et tous les services qu’ils pourraient rechercher, en français bien sûr » affirme Jérôme Stolfo, webmestre de Jeuxvideo.com. Lancé en mars 97, le site comptabilise aujourd’hui un peu plus de 6000 visites quotidiennes -il compte 11 000 abonnés à sa newsletter et avance 650 000 pages vues par mois !!!. A l’origine du projet, trois jeunes créateurs déjà responsables de l’Encyclopédie des trucs et astuces de jeux vidéo (ETAJV). Avant d’en faire l’attraction principale du site Web, Sébastien Pissavy (gérant de L’Odyssée Interactive, la petite structure éditrice), François Claustres et Jérôme Stolfo proposaient déjà le service sur Minitel. « Jeuxvideo.com, c’est d’abord l’ETAJV, soit plus de 2300 astuces pour PC et consoles (PlayStation, Nintendo 64, Saturn, Super NES, Megadrive/Genesis) affirme le webmestre. Lorsqu’un joueur est perdu, il sait qu’ici, il a de bonnes chances de trouver la solution ».

Beau succès que cet e-zine qui propose également en téléchargement patches et démos (« souvent bien avant les magazines papier », précise fièrement Jérome Stolfo), et informe le visiteur avec des news quotidiennes. Deux pratiques obligatoires pour fidéliser le lectorat que l’on retrouve (à l’identique dans le contenu parfois…) chez son concurrent direct. Essentiel également, la récupération de sites amateurs tournant autour du jeu vidéo : « Le Cercle » permet à tout un chacun de relier son site à ceux des autres membres de la communauté. Avantage, à la condition d’insérer un code maison affiliant les pages à Jeuxvideo.com : augmenter sensiblement le nombre de visites en profitant d’une excellente visibilité. Une offre immanquable exploitée également par Overgame, avec « Le Club »…

Créé en novembre 96 par Créanet, Overgame est racheté, abonnés et audience compris, en décembre 97 par L’île des médias, une société productrice de contenu. Elle compte déjà à son actif la réalisation et la production du contenu de Marianne en ligne et de la version Web du nouveau bébé d’Ockrent, l’Européen, et ambitionne de détrôner son rival pour lui ravir sa place de 1er site Web francophone spécialisé dans le jeu vidéo. Jérôme Herard, responsable du site, en est convaincu : « Jeuxvideo.com n’est finalement pas vraiment un concurrent puisqu’il ne durera pas. Il est intéressant, mais réalisé par des amateurs qui ne tiendront pas sur la longueur »… Ici, chez les professionnels donc, on revendique 400 000 pages vues par mois et 8000 pages d’accueil visitées par jour. A l’inverse de son concurrent, Overgame privilégie les tests, les previews et la couverture de salons, comme le dernier E3 d’Atlanta.

Avec pas moins de 3 réactualisations par jour, ce dernier est sans aucun doute plus à jour que Jeuxvideo.com. Néanmoins, méfiance, car lorsque l’on demande au responsable ce qui distingue un site professionnel d’un site amateur, la réponse a de quoi effrayer le lecteur exigeant : « Les éditeurs de jeux trouvent le site sympa. Je pense que c’est un excellent indicateur… ». Une stratégie de complaisance qui se confirme parfois à la lecture des tests (rares sont les jeux notés mal notés…).
Rappelons que le procédé a déjà bien mis à mal la crédibilité de la presse papier spécialisée.

Une presse qui s’affiche timidement sur la toile (Joystick, Gen4…) et qui laisse curieusement le champ totalement libre à ces magazines exclusivement électroniques. Nul doute pourtant que le créneau est porteur. Pour preuve, le Club européen du multimédia (3 Suisses multimédia) co-éditera dès la fin du mois de juin, avec Quelm (Technosphère, Place de Mode…), Gamelog (bientôt : http://www.gamelog.com). Le webzine entend fédérer une large communauté de joueurs en France et à l’étranger en devenant rapidement la référence en matière de jeux PC. Club européen du multimédia oblige (qui collabore déjà à l’élaboration d’une boutique online avec Overgame), il s’agit également d’ouvrir un canal de distribution des jeux sur le Net. A suivre…