PARTAGER

Le dîner en ville, une vieille habitude. Le principe ? Faire un casting all-star et coloré pour que la table se décoince et aborde les sujets brûlants de société. Pour sa première, Chronic’art attaque à bras le corps le poncif millénaire de l’Amour, avec trois écrivains de la rentrée littéraire concernés par le sujet : Loana Pettrucciani (« Elle m’appellait Miette » chez Pauvert), Mehdi Belhaj-Kacem (« L’Essence n de l’amour » chez Tristram / Fayard) et Catherine Breillat (« Pornocratie » chez Denoël »). Extraits vidéo d’une table ronde de troisième espèce, à lire en intégralité dans le numéro 2 de Chronic’art… toujours en kiosque.

1 – Esthétique du porno :
Voir la séquence Real Video

2 – L’amour au quotidien… possible ? :
Voir la séquence Real Video

3 – J’ai mal à l’amour :
Voir la séquence Real Video

Propos recueillis par , et