4
sur 5

(RCA/BMG)

1) Introduction – Woody’s theme – 2) Apple honey – 3) Sweet and lovely – 4) Four brothers – 5) Brotherhood of man – 6) Early autumn – 7) Wrap your troubles in dreams – 8) Everywhere – 9) Bijou – 10) Cousins – 11) Penny arcade – 12) Crisis – 13) She’s gone – 14) Fanfare for the common man – 15) Blues in the night – 16) Blue serge – 17) Blue Getz blues – 18) Caldonia

Al Cohn, Pete & Conte Candoli, Stan Getz, Jimmy Giuffre, Joe Lovano, Nat Pierce, Zoot Sims,… Enregistré au Carnegie Hall, New York, 20 Novembre 1976.

Quand on pense big band, certains noms viennent immédiatement à l’esprit comme Fletcher Henderson, Duke Ellington et Woody Herman qui constitua dès 1936 ce qui allait peut-être devenir le premier big band du bebop. Comme le Duke, Woody Herman savait jouer de l’orchestre comme d’un instrument. Il les appelait du nom étrange de herd (troupeau). Il y eut ainsi les first, puis second, puis third herd. Quarante ans après le début, se réunirent les musiciens les plus célèbres ayant appartenu aux différents « troupeaux », accompagnés de quelques stars en devenir, tel Joe Lovano. Ce double album que RCA a eu le bonheur de rééditer est une sorte de condensé de la magie de cet orchestre qui, aujourd’hui encore, garde des admirateurs indéfectibles. Le public du Carnegie Hall ce soir-là est à la hauteur de la réputation du big band. Imaginez une scène où vous auriez côte à côte Stan Getz, Zoot Sims, Jimmy Giuffre et Joe Lovano réunis. De quoi en raconter à la veillée, non ? Woody Herman nous donne à entendre ses morceaux de bravoure, ainsi qu’une version étrange et belle du thème d’Aaron Copeland Fanfare for the common man. A recommander chaudement aux amateurs du genre, c’est-à-dire à vous tous.

PARTAGER
Article précédentGaston Chaissac
Prochain articleConte d’Automne