PARTAGER
1
sur 5

La soirée commençait plutôt pas mal : il faisait bon (il avait d’ailleurs fait beau toute la journée) et j’étais pour une fois bien à l’heure à la projection. Je suis donc entrés dans le cinéma, sobre et prestigieux. Là, attendaient deux charmantes attachées de presse vraiment sympathiques et très souriantes. L’une inscrivait mon nom sur sa liste avec son beau stylo bleu, finement tenu entre ses petits doigts graciles tandis que l’autre m’offrait gentiment un dossier de presse. Finalement, je me suis confortablement installé dans mon siège à l’intérieur de cette magnifique salle. Pour meubler le temps avant le premier coup de projo, j’ai décidé de feuilleter le dossier de presse imprimé sur papier luxueux et précisant, comme il se doit, les détails techniques concernant le film. Le tout agrémenté de photographies du plus bel effet. Fort belle mise en page globalement…

La couverture, sur laquelle on aperçois Jessica Lange dans les bras de Michelle Pfeiffer, est chatoyante, puis les deux premières pages dévoilent un immense paysage champêtre sur lequel le générique est précisé en surimpression. Le synopsis figure en page cinq entre deux photos des protagonistes. Suivent alors les notes de production et la bio/filmographie des interprètes et de la réalisatrice. On apprend ensuite des petits détails intéressants sur le scénariste, compositeur, producteurs et autre directeur de la photo. L’ensemble se conclut intelligemment sur un pratique récapitulatif, judicieusement intitulé « fiche technique ». Difficile de ne pas apprécier la clarté de l’énonciation, la beauté du phrasé et la distinction des titres à l’encre de couleur, comme la douceur du papier haut de gamme agréable au touché ainsi que l’odeur de livre neuf qui se dégage à chaque page tournée. On peut donc, sans risque d’erreurs, affirmer que le dossier de presse du Secret est de qualité supérieure et que ses auteurs méritent tous les éloges.
Et le film ? Ah oui, le film. La photo est très soignée et… oubliez-moi ce gros navet !