PARTAGER
0
sur 5

Dans le cadre des Journées du Patrimoine, pleins feux sur le Centre d’Art d’Ivry-sur-Seine, où le CREDAC-Galerie François Léger, qui est depuis 1977 l’un des principaux centres d’art contemporain d’Ile-de-France, a ouvert ses portes à une triple exposition qui permet au public de comparer trois visions, différentes quant à la forme mais complémentaires quant au fond, de l’homme dans sa relation avec le quotidien et avec l’univers. Quatre artistes sont présents.
Yukihisa Isobe (ci-dessus « Three continents »3×3), dont le nom est étroitement lié à une nouvelle vague apparue au Japon dans les années 80. Yukihisa Isobe est aussi un chercheur en écologie réputé (sa thèse réalisée à l’Université de Philadelphie a généré un immense intérêt chez les urbanistes et les architectes américains et japonais). Il présente à Ivry une exposition intitulée Ecological context 1997-98, dans laquelle son œuvre plastique témoigne de ses travaux scientifiques.
Cela donne des grandes installations planes (les pièces sont présentées au sol, on peut marcher dessus) pour lesquelles il utilise aussi bien la peinture que la mine de plomb, le plastique, la toile ou les cordages. Le résultat évoque une prolifération de racines, une invasion végétale. Considérer des tracés cartographiques ou des plans d’habitation comme les éléments d’un processus de création peut sembler curieux ; mais quand l’art crée à ce point une relation entre l’individu et les éléments qui l’entourent cela prend une toute autre résonance. Le résultat est surprenant.
Autre artiste, l’américain Joe Niell. Ses architectures imaginaires en carton découpé, ses grands dessins géométriques aux volumes projetés, intriguent par leur précision et par l’étrange sentiment qu’ils donnent d’appartenir à un autre monde. Ses sources d’inspiration sont multiples. Elles forment un ensemble de matières qui permettent l’étude de notre univers. Il a intitulé son exposition Time space and drawings. Quant à Louis Couturier et Jacky-Georges Lafargue, canadiens d’origine, ils sont les deux protagonistes d’un collectif qui s’est baptisé « Attitudes d’Artistes ». Le 19 septembre, leur exposition, Images et propos mobiles, sera également dans la rue.
Adeptes des interventions en public, le duo manipule la rhétorique publicitaire et tout ce qui a trait à l’image sociale.

Le CREDAC-Galerie Fernand Léger
93, avenue Georges Gosnat – Ivry-sur-Seine
Renseignements : 01 49 60 25 06
Jusqu’au 25 octobre 1998