PARTAGER
3
sur 5

Sept nouveaux morceaux de Tom Jenkinson sur ce disque de 28 minutes, comme un échantillon de ses talents, une carte de visite sonore. Song : our underwater torch commence le disque dans une crypte souterraine humide : un orgue d’église, des gouttes d’eau qui se font écho, une batterie légère. Un morceau étonnant à mi-chemin entre ? and the Mysterians et Enigma… Decathlon oxide torture la drum & bass comme d’habitude. You’re going down fait une excursion plutôt retenue dans le jazz fusion (vibraphone et peaux de tambour). Cranium oxide : 30 secondes de bruit totalement inintéressant. Le remix d’Autechre de Two bass hit ressemble avant tout à un inédit d’Autechre, qui frôle l’auto-parodie.

Par contre, les deux derniers morceaux sont efficaces : le Yee-King Mix de Circular flexing met un peu d’acide dans la soupe pour la perturber et ça fonctionne. Quant au remix de Shin triad par Wagon Christ, il reflète bien la personnalité de ce dernier : groove sautillant, claquements de doigts, bruitages à tous les étages, quasiment un extrait de Tally ho ! Un disque qui ne donne pas beaucoup d’indications sur ce que va devenir la musique du plus doué des pousseurs de carrés.