PARTAGER
3
sur 5

Bien que signés chez Cup of Tea, le très bristolien label de Monk & Canatella, Spaceways, Pendulum et autres Purple Penguin, les trois membres de Slick Sixty sont bel et bien Londoniens, et plus précisément de Brixton. Si l’on ajoute que Nathan (samples, boîtes à rythmes) et Richie (guitare) se sont rencontrés, alors qu’ils étaient encore lycéens, à une compétition de breakdance organisée par une radio locale, on ne s’étonnera pas que la musique de Slick Sixty s’appuie sur de solides bases hip hop. Un hip hop groovy et organique, qui mêle beats appuyés mais sans rapidité excessive et instruments naturels (M. J., le troisième larron, tient la basse et la trompette), nappes de synthé cosmiques, bleeps à la R2-D2 et riffs de guitares funky.

Si l’innovation et l’originalité ne semblent pas être des valeurs cardinales pour ces anciens livreurs de pizza, cela n’empêche pas le plaisir d’être au rendez-vous de Nibs and nabs, premier album de bonne tenue et cohérent, sans racolage flagrant du client. Les vraies réussites ne manquent pas, à commencer par Hilary, last of the pool sharks, coup d’envoi du CD et tout premier single du trio. D’une suave boucle de piano électrique, on passe à une ligne de basse caoutchouteuse et à des guitares qui montent en puissance jusqu’à un break scratché à la Rockit, pour redescendre progressivement. Plus atmosphérique, Someone else’s square bénéficie d’une mélodie allègre, que se repassent harmonica, saxo ensoleillé et six-cordes légère comme une caresse. Et si vous êtes nostalgique de l’electro des années 80, Dun deal (wrestlers rematch) a tout pour vous mettre en joie : du beat millésimé Kraftwerk/Trans Europe Express recyclé Afrika Bambaataa au vocoder façon Zapp, sans oublier la grosse basse synthétique et les chœurs rappés à la Prince Charles & The City Beat Band…
Les pieds sur le dance-floor et la tête dans les étoiles, Slick Sixty joue avec les machines sans en faire tout un plat et privilégie le facteur humain. D’où l’impression chaleureuse que laisse ce Nibs and nabs, bande-son appropriée pour un été caniculaire.