PARTAGER
4
sur 5

Rhythm & Sound, c’est Maurizio, auteur d’albums de house pneumatique à tendance dub, notamment sur Chain Reaction. Tikiman, c’est un chanteur de reggae, à tendance roots. Burial Mix, c’est le label (plutôt vinyle) qui accueille leur rencontre, inévitable dans la mesure où on connaît le goût prononcé des gens de Chain Reaction, Hardwax, etc. pour le dub (et pas seulement pour les techniques de mix qu’il suppose, mais aussi pour l’âme de cette musique). Résultat : ce disque excellent, quelque part entre la tradition et l’innovation. Cinq titres, chacun accompagné de leur version instrumentale, dans la plus pure tradition des albums de dub. Cinq titres qui mélangent un esprit roots chaleureux et profond avec l’hypnotisme et la froideur du digidub allemand. La profondeur, voilà le sentiment qui vient droit aux ventre à l’écoute du disque, deep à tout faire trembler. Never tell you est un peu le « tube », Spend some time est plus souriant, voire amusé, Ruff way est le plus techno (à la mode de Berlin), What a mistry est le plus roots et enfin Why, doté d’une reverb’ proprement abyssale, est le plus ténébreux. Le chant de Tikiman, beau et léger, les rythmiques et les sons (vous connaissez l’écho -o – o – o – o – o ?) se calent merveilleusement bien, avec une justesse de ton et de goût assez étonnante. Les morceaux, très longs, bercent l’auditeur d’une langueur passionnante.
Le seul disque qui plairait à des fans de house et de reggae en même temps, la preuve que l’amour des musiciens électroniques pour le dub est bien réel et, en tout cas, une réussite totale !