PARTAGER
3
sur 5

Marc Ribot est un talentueux musicien -guitariste- et compositeur contemporain, qui, síil est méconnu en Europe, jouit d’une solide réputation dans les milieux branchés aux Etats-Unis et au Japon (pays possédant des oreilles les plus « ouvertes » qui soient). Son dernier opus, Shoe string symphonettes, est une suite de musiques composées pour des films. Il prend place dans la collection « Music Films » du label Tzadik, dirigé par John Zorn, le chef de file des musiciens underground et innovants dans le domaine du rock destructuré et du jazz furieusement contemporain, avec lequel il a plusieurs fois collaboré. Les courtes pièces contenues sur ce disque reflètent à la fois les diverses influences de Ribot (le jazz, le blues, le rock, mais aussi la musique d’avant-garde et le goût de l’improvisation), ses coopérations avec des musiciens d’horizons fort divers -citons en vrac Wilson Pickett, Chick Berry, John Lurie et ses Lounge Lizard, Tom Waits, Elvis Costello, Elliot Sharp, Anthony Coleman ou les Jazz Passengers- et une certaine idée de la musique, riche, libre et inventive. De la salsa au cabaret en passant par l’esprit Big Band, le rock classique et quelques digressions barrées bien venues, c’est un condensé idéal pour s’initier à l’univers particulier et attachant de Marc Ribot. Un univers où quelle que soit la nature de la musique proposée, élégance et anticonformisme règnent en maîtres. Ouvrez donc un peu les oreilles !