PARTAGER
3
sur 5

Darla Records est l’un des labels américains les plus actifs du moment. Il est spécialisé dans la pop innovante (il y a quelques mois de cela, Holland et leur Your orgasm nous en fournirent la preuve indiscutable) et l’électronique douce. Catégorie dans laquelle s’inscrit Junior Varsity KM, groupe champignon surgi de nulle part, mais apparemment pressé de nous faire écouter ses exploits musicaux, à en juger pas sa discographie en croissance exponentielle.
Amateurs de sonorités extrêmes et de charges soniques, passez votre chemin. Ici, tout n’est que luxe, calme et volupté, ou presque. Ce n’est pas pour autant qu’il faille ranger Kenric McDowell (monsieur Junior Varsity KM) dans le tiroir des mous, des fayots. Sa musique n’est pas consensuelle. Il se pourrait même, que par son apparente suavité, ses angles polis et ses muscles délicats, elles en irrite certains. Cependant, derrière You’re fabulous !, Suspension bridge, Brothers & sisters ou bien encore Sea of tranquility se planque un gros laboratoire à sons, dans lequel on joue sur les nuances plutôt que sur le contraste, sur le difficilement perceptible plutôt que sur l’effet qui tue. Comme rien ni personne n’est parfait, on jugera que parfois, la subtilité des compositions pourrait se muer en sonorités plus facilement identifiables par nos oreilles habituées aux décibels arrogants. Si l’on passe outre, le plaisir est garanti.