PARTAGER
4
sur 5

On ne sait pas grand chose de Finger, si ce n’est que c’est une entité bicéphale aux commandes de laquelle se trouve Si John, bassiste des Reprazent de Roni Size, et que ce disque est le premier à sortir sur Milk Recordings, un offshoot label de Cup of Tea. C’est peu, mais nul besoin d’informations en masse quand un disque est aussi enthousiasmant, et ce dès la première écoute. Difficile de le faire rentrer dans une catégorie, mais on pourra cependant dégager une base dub (grosses basses bubblegum distordues) arrimée à des rythmiques break beat ou drum’n’bass cool, complétée par des samples fort judicieux. Deci delà, des influences jazzy se font également sentir.
Ce qu’on sait dès le premier morceau, Oddwater, c’est que ce disque est à réserver à de douces nocturnes solitaires, qu’il se goûtera avec le maximum de plaisir au coeur de la nuit. On se délectera alors du magistral Third Eye remix (vraiment remixé par Third Eye Foundation ou simple clin d’oeil à Matt Elliott, on ne sait), et de l’exemplaire Bloop, qui s’encombre fort à propos d’une basse latino.
Le très techno Sore nous rappellera les débuts de la scène anglaise (LFO et consorts) avec ses bleeps, tandis que On the double s’immiscera diaboliquement dans notre esprit avec son rythme trampoline et son break jazzy. Un vrai délice, on vous dit…