PARTAGER
3
sur 5

Après 20 ans d’existence, Einstürzende Neubauten est toujours un groupe indépendant, plus que jamais même, affranchi des modes et des contraintes -leur discographie est chaotique, difficile à appréhender parfois, et d’un autre côté si logique-, plus « libre » qu’auparavant. Après avoir pratiqué la sidérurgie sonore -attaques au marteau-piqueur au Centre Beaubourg pour ceux qui s’en souviennent (ouf, les colonnes étaient sur scène !)-, la troupe berlinoise de Blixa Bargeld cisèle, parfois au scalpel, des harmonies qui, sans oublier les fondamentaux du passé, tentent de s’inscrire dans une certaine forme d’intemporalité. Et les changements de personnel n’altèrent en rien sa volonté de renouvellement, en même temps que l’approfondissement d’un savoir-faire vicésimal.

Silence is sexy -très drôle, le premier morceau appelé Sabrina, celui qui crie « Boys, boys, boys » gagne son poids en Kro- est à la fois une synthèse des expérimentations entreprises par Hacke, Unruh, Bargeld et consorts, mais aussi une porte ouverte sur un avenir radieux, l’avenir d’un groupe qui aurait largement dépassé le stade du vieillissement des formules et des organismes pour se consacrer à son art.

Die Befindlichkeit des Landes, sur la reconstruction de Berlin en tant que grande métropole européenne, avec le poids de l’hérédité, des symboles historiques, est également une splendide métaphore musicale de l’évolution d’Einstürzende Neubauten : éléments de récupération -principalement percussifs- et instruments dits classiques cessent de s’affronter pour s’unir et offrir un des titres les plus intéressants du groupe depuis longtemps. Non pas que la musique de Neubauten pour la danse ou le théâtre produite ces dernières années soit à dédaigner, mais ce coup-ci, il semblerait que le cadre strict des genres musicaux, des domaines abordés et des populations visées soit anéanti. Voilà une bonne nouvelle, qui pour une fois, n’aura pas été annoncée à coups de marteaux-piqueurs ou de bétonneuses… L’art total est au rendez-vous sur ce double album somptueux (accompagné d’un livret magnifique), et Einstürzende Neubauten est son dévoué prophète.