PARTAGER
4
sur 5

Il s’est passé bien des années depuis l’époque où le projet DJ Food était un petit laboratoire, produisant de simples disques de boucles pour DJs (d’où le nom controversé, qui ne renvoie pas à une personne précise, mais plutôt à cette « nourriture pour DJs » qu’ils fabriquaient). Depuis, les membres de Coldcut -à l’origine du concept- sont retournés à leurs petites affaires ; et les divers musiciens qui se sont greffés au projet ont progressivement constitué le noyau dur du groupe. D’un disque à l’autre, les têtes se succèdent, mais c’est Patrick Carpenter et Stricktly Kev que l’on retrouve de manière récurrente.

Pour Kaleidoscope, ces deux cerveaux se retrouvent enfin seuls aux manettes. Voilà sans doute ce qui explique le changement de style si remarquable, si inattendu. Après cette drum’n’bass survoltée qui nous était dévoilée dans le précédent Refried food, voici que DJ Food nous livre un acid-jazz redoutable nous propulsant tout droit dans une ambiance purement 70’s. La revisitée du genre est complète : ambiances endiablées et tendues (The Ageing young rebel, The Crow) ; passages festifs bien chaleureux (Nocturne) ; ou encore terribles instrumentaux énergiques, que l’on imagine très bien coller à une intense scène de poursuite de voitures (cf. le passage final de Nevermore : du pur funk apocalyptique !). Kaleidoscope se présente plus comme la bande originale d’un bon vieux polar de blaxploitation que comme un album à part entière. Patrick Carpenter et Stricktly Kev ne cachent d’ailleurs pas leur jeu. Ils nous invitent à rentrer dans cette ambiance cinématographique, grâce à l’utilisation de samples qui illustrent parfaitement cette atmosphère (sirène de police sur l’intro de Nevermore, sons de partie de billard dans Break, crissements de pneus dans The Riff…).

Sans pour autant égaler les références ultimes que sont Trouble man (Marvin Gaye), Black Caesar (The JB’s) ou encore Shaft (Isaac Hayes), le dernier album de DJ Food est une bien belle réussite. Vu que l’équipe semble maintenant être définitivement fixée, on espère que le groupe va continuer sur la lancée de ce nouveau départ vraiment prometteur.