PARTAGER
4
sur 5

Chick Corea (p), Miroslav Vitous (b), Roy Haynes (d). Enregistré en septembre 1984 à Willisau (Suisse) et Reutlingen (Allemagne).

Nous avons là un des enregistrements les plus lumineux du retour à l’acoustique du début des années 80 chez Chick Corea. Enregistré en 1984 aux festivals de Willisau (Suisse) et Reutlingen (Allemagne) devant un public connaisseur et attentif, cet album est une réédition qui s’imposait. Le trio revisite ici notamment des standards comme I hear a rhapsody ou Night and day avec le plus grand bonheur… Le Prelude n°2 de Scriabine est prétexte à un long exposé initial de Vitous à l’archet où, comme à son habitude, il joue avec la justesse des notes. Mais surtout, chacun nous gratifie d’une de ses compositions. Haynes dans un superbe thème solo de plus de cinq minutes – dont on ne nous permet malheureusement pas d’entendre la fin – nous montre l’étendue de sa musicalité et sa science de l’instrument.
Enfin, Vitous, dans le thème de sa composition Mirovisions, interprété à l’archet, sait faire preuve de sobriété et le dialogue qui s’instaure dans cette longue plage est un modèle du genre. Du grand art.