PARTAGER
4
sur 5

Encore un superbe moment de musique (61 minutes et 32 secondes pour être précis, puisque c’est le titre du disque -mon lecteur n’indique que 27 secondes, mais qu’importe) que nous offre le batteur André Ceccarelli avec son quartet et quatre invités qui viennent, sur six des dix morceaux, enrichir la palette sonore. A se demander, en écoutant avec ravissement ce jazz de la plus belle facture, comment d’aucuns en viennent encore à écarter notre génial niçois du cercle des grands, au prétexte qu’il irait régulièrement voir ailleurs (variété, chanson, hantant les studios et accompagnant bien des vedettes)…

Un des intérêts de ce superbe disque, ce sont les rencontres réussies qu’il contient : Stéphane Belmondo, dont la trompette répond aux saxophones de Sylvain Beuf sur deux titres ; l’excellent Sylvain Luc, formidable à la guitare, notamment sur 11th Street East, six minutes rythmées et balancées ; les percussions de Minino Garay en duo avec les toms et cymbales de Ceccarelli sur Toco.Bombo.Con ; l’orgue Hammond de Thierry Eliez, enfin, sur un Instant blues étonnant. Les trois permanents, Beuf, Vignolo (b) et Farao (p) sont parfaits, cohérents, complices, interprétant ces compositions subtiles (seule un des morceaux n’est pas dû à la plume des membres du quartet) en bonne intelligence. Et derrière eux, en tendant un minimum l’oreille, on profite de la richesse du jeu rapide, sec et enlevé de Ceccarelli. Une fois le disque terminé, tout seul dans son salon, on peut applaudir les musiciens pendant au moins 10:00:00.

1) Meeting point (Sylvain Beuf) – 2) Sticks time (André Ceccarelli) – 3) A.G. pym entrevue (Rémi Vignolo) – 4) Where do U want 2 go (Ceccarelli – Luc – Vignolo) – 5) Toco.bombo.con (Ceccarelli – Garay) – 6) Latino souvenir (Antonio Farao) – 7) 11th Street East (Thomas Bramerie) – 8) Ha nevicato martedi (André Ceccarelli) – 9) Instant blues (Ceccarelli – Eliez) – 10) Blue cab express (Ceccarelli)

André Ceccarelli (d), Rémi Vignolo (b), Sylvain Beuf (ss, ts), Antonio Farao (p) + invités : Stéphane Belmondo (tp), Sylvain Luc (g), Thierry Eliez (org), Minino Garay (perc)
Enregistré du 13 au 15 janvier 1999 à Paris