PARTAGER
4
sur 5

Musicien complet, explorateur infatigable, musicologue, critique, compagnon de route de Jim O’Rourke, Loren Mazzacane ou Arthur Lee, Alan Licht n’a de cesse de défricher, parcourir en tous sens et repousser les limites des territoires de la guitare, dont il exploite tous les possibles et qu’il met au service d’une gamme esthétique courant du punk-rock au minimalisme. Dès Sink the aging process, son premier album en solo (1994), il mêlait dans un univers extrêmement original l’héritage répétitif et les sonorités carrées d’un LaMonte Young aux abstractions noisy du rock le plus contemporain ; pop jubilatoire et primaire à la main gauche, facéties conceptuelles sophistiquées à la main droite : il mélange les mondes et les niveaux dans un creuset électrique parfaitement novateur dont ce Plays well est l’expression la plus aboutie.

Au programme : deux longues pièces live (36 minutes chacune) dissemblables qu’il conseille d’écouter intégralement mais séparément, à la croisée du punk rock, du free jazz et de la musique expérimentale. Remington Khan, enregistré à New York en 1997, entraîne dans un tourbillon répétitif obsédant où sont largement mis à contribution les effets et les boucles (le gimmick originel de deux notes en octave forme l’arrière-fond durant tout le morceau) et que Licht fait dévier, minute après minute, d’un jeu de déphasage à la Steve Reich vers une longue et brutale improvisation où l’instrument est poussé dans ses derniers retranchements (distorsions, larsens). Le curieux The Old Victrola, construit sur la base de deux enregistrements distants de cinq années (1995 et 2000), alterne les relectures du célèbre Wel de Captain Beefheart et le beat seventies d’un thème disco répété à l’envi. Entre Fred Frith et Eddie Van Halen, Derek Bailey et LaMonte Young, l’incroyable Alan Licht invite à un voyage hallucinatoire dans une dimension électrique composite et fascinante, piochant dans quantité de traces et matériaux pour confectionner une musique rigoureusement incomparable, totalement originale. Sensations garanties.