PARTAGER
4
sur 5

Les Dialogues réunissent quatre entretiens donnés à France-Culture par Cornelius Castoriadis : trois sont extraits du Bon plaisir de… Cornelius Castoriadis, animés par Katharina von Bulow et enregistrés en novembre et décembre 1995, où il avait rencontré, outre les trois interlocuteurs du volume, Daniel Cohn-Bendit, Jacques Lacarrière, Michaèl Levinas et Théodore Monod ; le dernier est une transcription de l’émission Répliques d’Alain Finkielkraut, diffusée le 6 juillet 1996, où le philosophe (« titan de la pensée, énorme, hors norme », dixit Edgar Morin) dialogue sur le thème « Face à la modernité » avec le poète Octavio Paz.

C’est dans ce premier entretien que l’on retrouve quelques-uns des principaux thèmes de la réflexion politique et sociologique de l’auteur de L’Institution imaginaire de la société -montée de l’insignifiance, individu privé ou privatisé, conformisme, réduction de toutes valeurs à l’économique-, tous problèmes cernés avec une remarquable et féconde acuité par son interlocuteur. Les trois autres entretiens confrontent Castoriadis à un biologiste (Francisco Varela), un psychanaliste (Jean-Luc Donnet ; Castoriadis lui-même était psychanaliste) et un mathématicien (Alain Connes) et sont, pour l’éditeur, manifestes de sa « détermination philosophique à penser tout le pensable ».

De fait, remarquables sont la densité et la clarté des débats, le philosophe jetant les ponts entre sciences exactes et cognitives, pensant les premières dans les catégories des secondes, et amenant l’auditeur / lecteur à l’idée qu’un même projet peut les sous-tendre. Le recueil se termine d’ailleurs sur les mots significatifs d’Alain Connes : « Je crois qu’on est entièrement d’accord là-dessus »… Passionnant.