PARTAGER
1
sur 5

Tiré d’un fait-divers, L’Examen de minuit raconte l’histoire de Serena, jeune femme naïve et lunaire, qui débarque dans un village perdu afin de rencontrer « le prince charmant ». Elle fait alors la connaissance de Roland Dubois, un agriculteur célibataire qui lui voue immédiatement une passion irraisonnée. Passion le conduisant rapidement au braquage de banque pour lui offrir la « vie de château »…
Le film de Danièle Dubroux, on le comprend rapidement, pêche tout d’abord par un scénario des plus tordus, s’organisant en trois actes autour de rencontres aussi hasardeuses qu’inopportunes et reléguant les différents protagonistes au rang de stéréotypes. Le spectateur est alors plongé dans l’ennui devant ce film qu’il est bien difficile de définir. On ne sait pas trop comment réagir devant des situations beaucoup trop caricaturales pour être crédibles et pas assez drôles pour faire sourire. Reste les acteurs qui s’en sortent plutôt bien avec notamment Julie Depardieu, charmante dans un rôle plutôt agaçant.