3
sur 5

Deuxième volet des classiques de Serge Gainsbourg repris en anglais, ce « Pink Elephants » rassemble de manière toujours aussi disparate des versions fidèles à l’esprit du compositeur français. Pour cela, Mick Harvey s’est octroyé quelques libertés : arrangements modernisés, effets vocaux ajoutés, et souvent heureux, variations des formes. On compte ainsi les plus belles réussites parmi les titres suivant : The Ballad Of Melody Nelson, Hotel Specific et Requiem. Plus rétifs à ces réorchestrations et à une langue anglaise qui ne possède décidément pas la même souplesse que la nôtre (l’agencement savant des mots que se permettait le père Serge ne peut être restitué dans aucune autre langue), d’autres morceaux (The Javanaise) passent sans qu’on s’y attarde. Ce n’est pas tant, ici, le mimétisme des versions que le manque d’engouement qui fait défaut à son uteur.

Ne boudons pas, cependant, notre plaisir. Ces versions affranchies séduisent le plus souvent par leur personnalité et ne font que confirmer ce qu’on savait déjà, à savoir l’excellence des originaux.

PARTAGER
Article précédentNahawa Doumbia – Yaala
Prochain articleFiona