5
sur 5

Lorenzo « KaySha » Raphaèl. Un jeune surdoué originaire du Congo/Kinshasa qui a décidé de fuir la routine, qui encroûte parfois musicalement certaines communautés. Nourri au biberon par les tendances afro-caraïbes, il a aussi traîné ses guêtres dans le mouvement hip hop depuis des années. Connu et apprécié pour ses free styles à l’américaine, il signe un superbe album qui marie le zouk à la vague rap et R&B, avec des lyrics en créole, en anglais et en français.
Audacieux, il sample Kassav (Oule sur Bounce baby), Carlinhos Brown (Tour sur Black sea), invite quelques pointures habitués au zouk-show aux voix (Rotin et Tanya St-Val, le lèv ou lov revisité du premier est encore plus excellent en Love someone). KaySha s’impose cependant le respect d’une certaine ligne vocale (feat. Paprika par exemple). Un son particulier, urbain, sensuel et tellement proche du bonheur revendiqué dans les fêtes organisées autour de l’afro-sound. Dommage qu’il n’ait pas pensé à faire un clin d’œil au reggae, à la rumba latino-américaine ou encore à sa cousine congolaise. Mais peut-être n’était-ce qu’une manière chez lui de réduire un peu le cliché communautaire. En tout cas, I’m ready entraîne le son afro sur de nouvelles pistes. A suivre. Si le mot world signifie encore quelque chose…

PARTAGER
Article précédentBonga – Angola 72-74
Prochain articlePsycho